Une carte mentale pour préparer un reportage

Comment préparer un reportage sur un sujet complexe avec 29 enfants-journalistes en herbe ? Par le biais d’une carte mentale, qui permet d’en penser les séquences potentielles. Reste ensuite à bien « angler » son sujet et à se confronter à la réalité du terrain.


Texte et photo : Thibault Dumas. Dataviz : Classe de CM2 de l’école Joseph Fraud.


Voir en plein écran

Le point de départ de la carte est « Prom’nons-nous dans les contes » (de Suzanne Rominger, éditions Retz), soit une sélection didactique de contes de Charles Perrault. C’est l’ouvrage à partir duquel est montée une pièce de théâtre, jouée fin mars par les élèves dans une salle qui jouxte l’école.

Quel angle pour quel format ?

L’angle choisi pour le reportage, après discussion en classe, est celui des coulisses de la préparation d’une pièce de théâtre avec comme format le diaporama sonore. Si la durée et le nombre de photos ne sont pas définitivement arrêtés, un ordre de grandeur de 15 minutes pour une centaine de clichés est tout de même évoqué.

2 réflexions au sujet de « Une carte mentale pour préparer un reportage »

Répondre à L'équipe Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *