La rumeur expliquée aux enfants de CM1 et CM2

La rumeur raconte les peurs de notre société. À l’école primaire Alexandre Vincent de Treillières, l’année dernière, les enfants ont bien cru voir un jeune homme avec un sweat à capuche aux abords de leur école, muni d’un couteau. Après enquête du directeur, des enseignants et une rencontres avec les parents, les faits ont pu être reconstitués. Il n’en était rien: le jeune homme inoffensif n’était ni armé, ni menaçant.


Texte et photos : Mathilde Chevré


De cette histoire relatée, nous avons voulu savoir comment naissait une rumeur et comment se propageait-elle ?  Au jeu du téléphone arabe, qu’est-ce qui est amplifié et déformé ? Quelle valeur pouvons-nous accorder aux témoignages récoltés par les journalistes ?

Nous avons proposé aux élèves des classes de CM1 et CM2, de travailler la question des faits et de leurs interprétations possibles à partir d’une analyse d’image. Le résultat est sans appel ! Les observateurs racontent aux messagers ce qu’ils ont retenu et compris de l’image. Le message se propage et se déforme naturellement…

1. Analyse de l’image, tout part de l’observation…

 

Les observateurs et les journalistes analysent l’image.

2. Enregistrement des observateurs aux premiers messagers

Les observateurs racontent aux premiers messagers ce qu’ils ont pu retenir de l’image. Ces mêmes messagers racontent à deux autres messagers ce qu’ils ont retenu, et ainsi de suite… Tout est enregistré !

 3. Écoute collective des enregistrements

La classe et l’enseignant écoutent attentivement l’évolution du message peu à peu transformé dans la bouche des messagers.

4. Premiers décryptages

Les journalistes restituent à l’ensemble de la classe ce qu’ils ont pu observer, analyser à partir de l’image de départ.

À ce stade, la plupart des élèves n’ont pas vu l’image et n’en ont qu’une interprétation.

La scène imaginée est alors dessinée.

5. Découverte de l’image

L’étonnement est grand chez les élèves !

À partir des faits relevés par les journalistes, les élèves proposent des légendes pour accompagner l’image.

Une réflexion au sujet de « La rumeur expliquée aux enfants de CM1 et CM2 »

  1. Merci, un excellent travail qui va permettre à mes élèves de constater comment les propos peuvent être déformés quand chacun ajoute son grain de sel à ce qu’il a entendu… Bravo!

Répondre à Nathalie Legrand Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *